Equipe 2 – Prévention et prise en charge des maladies infectieuses

Présentation de l’équipe

L’équipe « Prévention et prise en charge des maladies infectieuses » mène des travaux de recherche clinique et en santé publique. Ce sont essentiellement des recherches interventionnelles (essais cliniques et études de cohorte) mais également des travaux d’épidémiologie descriptive et analytique pour mesurer le fardeau et identifier les déterminants des problèmes de santé.

 Les travaux de l’équipe s’articulent autour de deux thèmes majeurs :

  • Le contrôle de grandes endémies infectieuses ciblées par les Objectifs de Développement Durable (VIH/sida, hépatites virales, tuberculose et maladies tropicales négligées) ;
  • La réponse aux risques infectieux émergents (maladie à virus Ebola, Covid-19 et résistance aux antimicrobiens).

 Ces travaux sont réalisés essentiellement en Afrique et en France.

 Les recherches de l’équipe visent à guider les recommandations nationales et internationales (OMS notamment) en matière de prévention, de dépistage/diagnostic et de prise en charge des maladies infectieuses (aux niveaux individuels et populationnels).

LAURENT Christian

LAURENT Christian

Poste - DR2 Responsable d'équipe

Courriel - christian.laurent@ird.fr

Telephone - 04 67 41 61 50

Faits marquants

  • VIH

Stratégies thérapeutiques innovantes : Une question concernait la possibilité de proposer des traitements allégés en bithérapie limitant par là-même les effets secondaires, facteur d’inobservance et donc de résistance, et diminuant le coût, éléments déterminants dans les pays du Sud. L’étude MOBIDIP ANRS qui s’est déroulée au Sénégal, au Burkina Faso et au Cameroun a montré la supériorité et l’efficacité d’un traitement de maintenance de 2° ligne en bithérapie (Lancet HIV 2017). Une autre question concernait le choix d’une 1° ligne de traitement dans les pays du Sud plus « robuste » et mieux tolérée. L’étude NAMSAL a précisé la place du dolutégravir et de l’efavirenz 400. Les résultats de cette étude ont servi de référence pour modifier les recommandations de l’OMS (N Engl J Med en révision).
Populations vulnérables : Chez les adolescents, la persistance de la malnutrition sous traitement antirétroviral a été mise en évidence (Pediatr Infect Dis J 2017). La thérapie nutritionnelle des adolescents infectés par le VIH, recommandée par l’OMS mais faiblement opérationnalisée, a été évaluée au Sénégal avec succès (Etude SNACS ; BMC Public Health soumis). Les résultats de cette recherche interventionnelle ont été intégrés dans le programme national de lutte contre le VIH. Concernant les HSH, un vaste programme sur la prévention et la prise en charge du VIH/sida a été développé. Quatre études multicentriques ont été mises en oeuvre au Burkina Faso, en Côte d’Ivoire, au Mali et au Togo : CohMSM (1,8 million d’euros, 2015-2020), CohMSM-PrEP (1,9 million d’euros, 2017-2021), CohMSM-PrEP Quali (142 000 euros, 2019-2021) et CohMSM-HPV (97 000 euros, 2017- 2019). Les résultats préliminaires de CohMSM qui évaluent la faisabilité d’une prise en charge globale trimestrielle
(sans PrEP) ont montré la nécessité d’ajouter la PrEP dans une offre de prévention diversifiée (JAIDS 2017). Le projet pilote CohMSM-PrEP et son volet qualitatif CohMSM-PrEP Quali évaluent ainsi la faisabilité et l’acceptabilité de la PrEP. L’expérience acquise à cette occasion permet d’ores et déjà d’appuyer les programmes nationaux de lutte contre le sida pour l’élaboration de leurs recommandations sur la PrEP (Côte d’Ivoire et Mali).

Dans les résultats aboutis des travaux conduits en fonction de l’orientation et de l’expertise des différents membres de l’équipe, on soulignera dans leur originalité et utilité :

– la contribution à la connaissance sur l’efficacité de certaines bithérapies antirétrovirales de maintenance (essai MOBIDIP, étude DOLULAM)
– les apports de la tomodensitométrie thoracique chez les PVVIH à haut risque (étude HIV CHEST)
– la démonstration, avec une cohorte contrôle, du sur-risque de troubles neurocognitifs chez les PVVIH vieillissantes (étude HAND 55-70)
– l’existence de plusieurs profils d’activation immunitaire associés à différentes comorbidités (étude ACTIVIH)
– une meilleure connaissance des bactériémies et endocardites à S. aureus (étude VIRSTA)
– l’usage des outils des systèmes d’information en recherche et pratique infectiologique

  • Tuberculose

L’étude RIFAVIRENZ ANRS n’a pas montré qu’une double dose de rifampicine avait un impact sur le métabolisme de l’éfavirenz et l’essai STATIS ANRS n’a pas montré de bénéfice du traitement systématique de la tuberculose par rapport à son dépistage chez les patients VIH+ très immunodéprimés. Le groupe tuberculose a en outre concrétisé son activité de recherche sur la tuberculose de l’enfant avec la co-coordination, avec l’Université de Bordeaux et l’Université de Makerere, d’un ambitieux projet pédiatrique (UNITAID et Expertise France) depuis 2017. Ce projet comprend plusieurs études dans sept pays évaluant différents aspects du diagnostic et différents modèles de soins. De plus, le groupe a coordonné avec l’OMS, la parution d’une série spéciale de PLoS Medicine sur les nouvelles avancées méthodologiques pour la réalisation d’essais cliniques sur le traitement de la tuberculose (https://collections.plos.org/novel-tb-treatments). Enfin, le groupe a publié dans Nature Communication un article portant sur l’importance de considérer les problèmes d’hétérogénéité des populations dans la modélisation de l’impact d’interventions pour le contrôle de la tuberculose (https://www.nature.com/articles/s41467-019-10447-y).

  • Maladies émergentes

La réponse à l’épidémie d’Ebola en Afrique de l’Ouest en 2014 est une illustration de la mise en pratique des principes fondamentaux de l’unité décrits dans le bilan de l’unité. A l’acmé de l’épidémie, nous avons mis en place un suivi de cohorte pluridisciplinaire permettant à la fois la prise en charge médicale et sociale des survivants et l’évaluation des conséquences de l’infection (Projet PostEbogui). Le suivi de 800 survivants (sur 1172 en Guinée) a apporté des informations nouvelles sur les séquelles cliniques (Lancet Infect Dis 2018) et psychologiques (BMC Psychiatry 2017). L’étude des fluides a montré la présence d’ARN d’EBOV plus de 540 jours après la phase aigüe (JID 2016 et CID 2017). A partir de l’étude des contacts de survivants, l’équipe 2 a précisé le spectre clinique de l’infection en décrivant des formes asymptomatiques et pauci-symptomatiques d’infection à EBOV dans cette population (Lancet Infect Dis 2019). Dans le domaine du renforcement des compétences, Abdoulaye Touré et Saliou Sow ont été reçus au CAMES (agrégation) respectivement en Santé Publique et en Infectiologie (le 1° de Guinée !). Enfin, le CERFIG (annexe 3) illustre notre action sur le long terme pour le renforcement et l’autonomisation des structures nationales.

  • Maladies tropicales négligées

Les recherches sur la filariose ont apporté des résultats majeurs avec en particulier la première démonstration que la filariose lymphatique (FL) peut être éliminée par des traitements de masse semestriels par albendazole seul. Cette stratégie est maintenant recommandée par l’OMS dans les zones où la FL est coendémique avec la loase et où l’association classique ivermectine+albendazole ne peut être utilisée du fait du risque d’encéphalopathie post-ivermectine (projet DOLF, 2014-2019 ; Lancet Infect Dis 2017). De plus, le groupe a démontré, pour la première fois, l’efficacité et l’applicabilité d’un outil de quantification rapide de la microfilarémie à Loa Loa  (le LoaScope) permettant d’identifier les sujets à risque de développer une encéphalopathie post-ivermectine (N Engl J Med 2017). Pour la première fois également, le groupe a démontré qu’une surmortalité était associée à une forte microfilarémie à Loa Loa  (Lancet Infect Dis 2017). Enfin, toujours pour la première fois, il a été démontré qu’une forte densité microfilarienne à Onchocerca volvulus pendant l’enfance est associée au risque de développer une épilepsie (Lancet Infect Dis 2018)

Localisation

L’implantation principale de l’équipe 2 est le centre IRD de Montpellier. Sa spécificité internationale l’a conduite à avoir des implantations secondaires en fonction de ses partenariats et des lieux d’expatriations ou de missions de longue durée des personnes qui la constituent.

Les localisations sont principalement celles des sites ANRS du Cameroun et du Sénégal (le CRCF), coordonnés au Nord par l’unité, du CERFIG en Guinée à Conakry (LMI RESPIRE) et de l’Université de Mbarara en Ouganda.

Le groupe MTN intervient quant à lui principalement au Cameroun, en République du Congo et en République Démocratique du Congo.

Enfin, certains membres de l’unité travaillent au sein du Service de Maladies Infectieuses et Tropicales (SMIT) du CHU de Montpellier.

Axes de recherche

Les grands thèmes de recherches de l’équipe 2 sont les suivants :

  • VIH :

– 2 grandes thématiques liées à l’infection VIH dans les pays du Nord :
nouvelles stratégies antirétrovirales
comorbidités
– Infections bactériennes graves et/ou complexes
– Stratégies thérapeutiques de 1ère et 2ème lignes chez l’adulte
– Vieillissement et comorbidités
– Prévention et prise en charge des populations vulnérables :
Les hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes (HSH)
Les adolescents et jeunes adultes infectés par le VIH

  • Tuberculose :

– Stratégies thérapeutiques chez l’adulte
– Dépistage et diagnostic de la tuberculose chez l’enfant

  • Les Maladies tropicales Négligées et les filarioses au travers de :

– L’onchocercose,
– Les filarioses lymphatiques,
– La loase (filariose à Loa Loa ).

Ces thèmes sont développés selon une approche multidisciplinaire avec les autres équipes de l’unité.

Projets

Hépatite C - Projet ACCESS+

Projet ACCESS+ : Accès au traitement de l’hépatite C au Cameroun : comparaison d’une stratégie simplifiée de dépistage et de traitement à une stratégie standard

        • Porteur : Christian Laurent
        • Pays : Cameroun
        • Objectif principal : Comparer l’efficacité d’une stratégie simplifiée de prestations de service combinant le dépistage et l’initiation du traitement sur place le jour même avec une surveillance minimale dans des services non spécialisés (stratégie ACCESS+) à celle d’une stratégie standard pour améliorer l’accès au traitement de l’hépatite C chez les adultes au Cameroun
        • Financeur : ANRS | MIE
        • Partenaires : Amsterdam Institute for Global Health and Development (The Netherlands), Faculté de Médecine et des Sciences Biomédicales, Université de Yaoundé I (Cameroun), Faculté de Médecine et des Sciences Pharmaceutiques, Université de Dschang (Cameroun), UMR SESSTIM (IRD, Inserm et Université Aix-Marseille), Service d’hépato-gastroentérologie de l’Hôpital Saint Joseph (Marseille, France)
        • Année début/fin : 2023-2026
        • Contact : christian.laurent@ird.fr
VIH - Projet CABRILADO

CABRILADO : Conditions d’introduction des ARV injectables à LDA chez les adolescents vivant avec le VIH en Afrique de l’ouest et du Centre

        • Porteur : Cécile Cames
        • Pays : Côte d’Ivoire, Mali, Burkina Faso, Sénégal, Cameroun
        • Objectif principal : Evaluer la faisabilité et acceptabilité d’un traitement injectable à longue durée d’action par CABotegravir – RILpivirine chez les ADOlescents de 12 à 17 ans vivant avec le VIH en Afrique de l’Ouest et du Centre au travers de 4 questions fondamentales avant d’envisager l’introduction des injectables.WP clinique : contre-indication médicale à l’association CAB/RPV -contre-indication virologique + sous-étude virologique des mutations de résistance -conditions de mise en oeuvre pratique des injectables dans les structures -acceptabilité a priori chez la dyade adolescent parent/tuteur
        • Financeur : ANRS MIE
        • Partenaires : Hôpital Necker Enfants Malades, Hôpital Saint Louis, France, Réseau pédiatrique EVA, Laboratoire de virologie de Abass Ndao, CRCF, Sénégal
        • Année début/fin : 2023-24 mois
        • Contact : Cécile Cames cécile.cames@ird.fr
VIH - Projet CohMSM-PrEP

Projet CohMSM-PrEP : Accès à la prophylaxie pré-exposition au VIH pour les hommes qui ont des relations sexuelles avec d’autres hommes : étude de l’acceptabilité et de la faisabilité dans des cliniques associatives d’Afrique de l’Ouest

          • Porteur : Christian Laurent
          • Pays : Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Mali et Togo
          • Objectif principal : Evaluer l’acceptabilité et la faisabilité de la PrEP pour les HSH au sein d’une offre de prévention combinée dans des cliniques associatives d’Afrique de l’Ouest
          • Financeur : ANRS et Expertise France (Initiative 5%)
          • Partenaires : UMR SESSTIM (IRD, Inserm et Université Aix-Marseille), Institut de Médecine Tropicale d’Anvers (Belgique), association Coalition Plus (Pantin), association African Solidarité (Ouagadougou, Burkina Faso), association Espace Confiance (Abidjan, Côte d’Ivoire), association ARCAD Santé PLUS (Bamako, Mali), association Espoir Vie Togo et laboratoire BIOLIM de l’Université de Lomé (Lomé, Togo)
          • Année début/fin : 2017-2022
          • Contact : christian.laurent@ird.fr
VIH - Projet CohMSM-PrEP Quali

Projet CohMSM-PrEP Quali : La PrEP comme nouvel outil pour la prévention combinée du VIH : une étude qualitative complémentaire d’un projet de démonstration de la PrEP en cours chez les HSH en Afrique de l’Ouest

        • Porteur : Christian Laurent
        • Pays : Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Mali et Togo
        • Objectif principal : Acquérir des connaissances approfondies sur les facteurs qui peuvent influencer l’adoption, la prestation et l’utilisation optimale de la PrEP dans un contexte de prévention combinée du VIH chez les HSH en Afrique de l’Ouest
        • Financeur : ANRS et Expertise France (Initiative 5%)
        • Partenaires : UMR SESSTIM (IRD, Inserm et Université Aix-Marseille), Institut de Médecine Tropicale d’Anvers (Belgique), association Coalition Plus (Pantin), association African Solidarité (Ouagadougou, Burkina Faso), association Espace Confiance (Abidjan, Côte d’Ivoire), association ARCAD Santé PLUS (Bamako, Mali), association Espoir Vie Togo et laboratoire BIOLIM de l’Université de Lomé (Lomé, Togo)
        • Année début/fin : 2018-2022
        • Contact : christian.laurent@ird.fr
VIH - Projet GOUNDO SO « Jeunes »

GUNDO SO « Jeunes » : empowerment des adolescents et jeunes adultes vivant avec le VIH dans la gestion de leur sérologie en Afrique de l’Ouest.

        • Porteur : Cécile Cames
        • Pays : Sénégal (+partenaires Burkina Faso et Mali, au Sénégal)
        • Objectif principal : Montrer la faisabilité de l’adaptation d’un dispositif innovant d’empowerment communautaire et de son acceptabilité chez les AJAVVIH sénégalais, dans la perspective d’élaborer le protocole de recherche interventionnelle multicentrique (phase 2) pour une évaluation à l’échelle dans les 3 pays.
        • Financeur : Sidaction, Ministère des affaires étrangères et CoalitionPlus
        • Partenaires : POPS Lyon2, CoalitionPlus, France ARCAD Santéplus, AGIR, Mali, Réseau Convergence des jeunes, CRCF, Sénégal, AJLV, AAJOIA, Burkina Faso
        • Année début/fin : 2023-2024
        • Contact : Cécile Cames cécile.cames@ird.fr
VIH - Projet POSITIFS !

POSITIFS ! Une collection de podcast pour un nouveau regard sur les jeunes vivant avec le VIH en Afrique de l’Ouest

        • Porteur : Cécile Cames
        • Pays : Sénégal
        • Objectif principal : « POSITIFS !! » est un projet participatif d’empowerment et de médiation scientifique réalisé avec des jeunes associatifs vivant avec le VIH pour contribuer à changer le regard que les sociétés ouest-africaines portent sur eux au travers d’une collection de podcasts sonores diffusés sur les radios et plateformes digitales.
        • Financeur : IRD Multimédia, ONG RAES
        • Partenaires : IRD Multimédia, ONG RAES, Projet SANSAS (AFD)
        • Année début/fin : 2022-2023
        • Contact : Cécile Cames cécile.cames@ird.fr
VIH - Projet TRANSITIONS 1

TRANSITIONS : Recherches participatives et pluridisciplinaires pour l’optimisation et la continuité des soins chez les adolescents et jeunes adultes infectés par le VIH au Sénégal

        • Porteur : Cécile Cames
        • Pays : Sénégal
        • Objectif principal : TRANSITION#2 : vise à l’évaluation du PACTE par une aproche mixte et à amener les jeunes associatifs à explorer les défis spécifiques et réfléchir collectivement à des actions communautaires, pour leur empowerment.
        • Financeur : Sidaction
        • Partenaires : CHNEAR, CRCF, Réseau Convergence des jeunes, Sénégal
        • Année début/fin : 2020-2023
        • Contact : Cécile Cames cécile.cames@ird.fr
VIH - Projet TRANSITIONS 2

TRANSITIONS : Optimiser la santé et le bien-être des adolescents et jeunes adultes (15-24 ans) infectés par le VIH en Afrique de l’Ouest et promouvoir leur représentation communautaire

        • Porteur : Cécile Cames
        • Pays : Sénégal, Burkina Faso
        • Objectif principal : TRANSITION#1 : De la pédiatrie vers la médecine adulte vise à opérationnaliser un processus innovant accompagné et coordonné de transition (PACTE) dans les soins dans 12 structures hospitalières. TRANSITION#3 : Du soin à la scène associative vise la structuration des AJAVVIH associatifs, grands absents des espaces décisionnaires, et leur capacitation au leadership transformationnel et au portage du plaidoyer auprès des institutions.
        • Financeur : Expertise France / L’Initiative
        • Partenaires : cHNEAR, CRCF, Réseau Convergence des jeunes, Sénégal
        • Année début/fin : 2021-2024
        • Contact : Cécile Cames cécile.cames@ird.fr
Tuberculose - Projet CONTACT

CONTACT_Intervention communautaire pour le dépistage de la tuberculose et la prophylaxie antituberculeuse – étude randomisée en cluster
– Porteur : Maryline Bonnet
– Pays : Cameroun, Ouganda
– Objectif principal : Comparer la proportion d’enfants contacts, éligibles au traitement préventif (i.e. âge <5 ans ou enfants de 5-14 ans vivant avec le VIH), qui va initier et achever le traitement préventif de la tuberculose suivant l’approche hospitalière et suivant l’approche communautaire de dépistage et de prise en charge.
– Financeur : UNITAID
– Partenaires : Elizabeth Glaser Pediatric AIDS Fondation (EGPAF), Epicentre; Université of Sheffield
– Année début/fin : 2017-2022
– Contact : maryline.bonnet@ird.fr

Tuberculose - Projet CapThai

CaPThai – Implementation of a new Strategic TB Case-Finding, Treatment and Prevention Public Health Pack in Thailand

        • Porteur : Christian Lienhardt
        • Pays : Thailand
        • Objectif principal : To evaluate whether a public health intervention package focusing on the households of newly detected TB cases can increase detection of TB and uptake of TB preventive therapy in Thailand.
        • Financeur : Expertise France / L’Initiative VIH/Sida-Tuberculose-Paludisme – IRD
        • Partenaires : Division of Tuberculosis (DTB) – Deparment of Diseases Control (DDC) of the Ministry of Public Health (MOPH) of Thailand / TB/HIV Research Foundation (THRF) / London School of Hygiene and Tropical Diseases (LSHTM)
        • Année début/fin : 2022-2025
        • Contact : Christian Lienhardt, Project Coordinator, christian.lienhardt@ird.fr / Tamara Tovar Sanchez, Project Manager, tamara.tovar-sanchez@ird.fr
        • Site web: https://en.ird.fr/thailande/recherche
Tuberculose - Projet DATURA

DATURA_DÉTERMINATION D’UN TRAITEMENT ADÉQUAT POUR LA TUBERCULOSE CHEZ LES ADULTES ET LES ADOLESCENTS HOSPITALISÉS AVEC UNE SUPPRESSION IMMUNITAIRE SÉVÈRE ASSOCIÉE AU VIH (LYMPHOCYTES CD4 ≤ 100 / μL)_ANRS 12424

        • Porteur : Maryline Bonnet
        • Pays : Cameroun, Ouganda, Zambie, Guinée, Cambodge
        • Objectif principal : Estimer, par rapport au traitement standard de la tuberculose, l’impact d’une phase initiale intensifiée de traitement de la tuberculose sur la mortalité à 48 semaines chez des adultes et des adolescents infectés par le VIH et initialement hospitalisés pour une tuberculose avec des lymphocytes CD4 ≤ 100 /μL.
        • Financeur : EDCTP and ANRS-MIE
        • Partenaires : INSERM UMR PCCI, Montpellier; CHU de Nantes; Epicentre; Université de Lusaka; Université de Sciences et Technologie de Mbarara, Ouganda; Institut Pasteur Cambodge; Hôpital Jamot, Cameroun; Hôpital Ignace Deen (Guinée)
        • Année début/fin : 2021-2026
        • Contact : maryline.bonnet@ird.fr
        • Site web: https://datura.w.uib.no/
Tuberculose - Projet DECIDE-TB

DECIDE-TB_Validation of treatment decision algorithms for childhood tuberculosis at low levels of healthcare in high burden countries – effectiveness, implementation, and integration into policy and practices

        • Porteur : Maryline Bonnet
        • Pays : Mozambique, Zambie
        • Objectif principal : Evaluer l’efficience et les challenges et conditions d’implémentation d’un algorithme décisionnel de screening, traitement de la tuberculose de l’enfant, au niveau hôpital de district et centre de santé primaire au Mozambique et en Zambie.
        • Financeur : EDCTP
        • Partenaires : Université de Bordeaux, Universtté de Stellenbosch (Afrique du Sud), Université de Zambie ; Institut National de la Santé du Mozambique ; Ludwig-Maximillians de Munich; programmes nationaux tuberculose de Zambie et du Mozambique.
        • Année début/fin : 2023-2027
        • Contact : maryline.bonnet@ird.fr
Tuberculose - Projet INTEGRES-TB

INTEGRES-TB_….

        • Porteur : Maryline Bonnet
        • Pays : Cameroun
        • Objectif principal : Renforcer et intégrer les capacités de dépistage et de diagnostic de la tuberculose de l’enfant au niveau communautaire et des centres de santé au Cameroun avec 1) l’intégration du dépistage de la tuberculose de l’enfant aux activités des campagnes de chimio prévention du paludisme dans la région du Nord du Cameroun et 2) l’appui à la mise en œuvre des nouveaux algorithmes de décision de traitement de la tuberculose de l’enfants au niveau des centres de diagnostic et traitement de la tuberculose.
        • Financeur : Initiative/Expertise France
        • Partenaires : Programme National de Lutte contre la Tuberculose du Cameroun; Programme National de Lutte contre le Paludisme du Cameroun ; Centre Mère Enfant de la Fondation Chantal Biya ; Epicentre.
        • Année début/fin : 2024-2028
        • Contact : maryline.bonnet@ird.fr
Tuberculose - Projet INTENSE-TB

INTENSE TBM_Intensified tuberculosis treatment to reduce the mortality of HIV-infected and uninfected patients with tuberculosis meningitis_ANRS 12398

        • Porteur : Maryline Bonnet
        • Pays : Cote d’Ivoire, Madagascar, Ouganda, Afrique du Sud
        • Objectif principal : Evaluer l’efficacité de deux interventions sur la mortalité de la méningite tuberculeuse chez les adultes et adolescents avec et sans coinfection VIH en Afrique sub-saharienne : traitement intensifié de la tuberculose vs le traitement standard et l’aspirine vs placebo.
        • Financeur : EDCTP
        • Partenaires : Université de Bordeaux; Programme PAC-CI (Cote d’Ivoire); Université de Sciences et Technologie de Mbarara (Ouganda); Université d’Antananarivo (Madagascar); Université du Cape (Afrique du Sud); Hopital clinique de Barcelone; Université de Genève; Institut Pasteur Madagascar
        • Année début/fin : 2019-2024
        • Contact : maryline.bonnet@ird.fr
        • Site web: https://intense-tbm.org/
Tuberculose - Projet Post-TB SIQ

Post-TB-SIQ_Post-tuberculose : Séquelles et leur Impact sur la Qualité de vie en Afrique sub-Saharienne

        • Porteur : Gino Agbota
        • Pays : Bénin, Guinée, Ouganda
        • Objectif principal : Etudier l’association entre la présence de maladie pulmonaire post-tuberculose et l’altération de la qualité de vie à moyen et long terme chez des personnes ayant été traitées pour la tuberculose pulmonaire dans le cadre de 5 essais thérapeutiques en Afrique sub-Saharienne
        • Financeur : ANRS-MIE
        • Partenaires : CHU Grenoble; Mbarara University of Science and Technlogy (MUST); Epicentre; National Tuberculosis Program, Bénin; Hôpital Igance Deen, Guinée
        • Année début/fin : 2023-2025
        • Contact : gino.agbota@ird.fr
Tuberculose - Projet TB-SPEED

TB-SPEED_Strengthening Paediatric TB services for Enhanced Early Detection

        • Porteur : Maryline Bonnet
        • Pays : Cambodge, Cameroun, Ouganda, Cote d’Ivoire, Mozambique, Sierra Leone, Ouganda, Zambie
        • Objectif principal : Mettre en oeuvre des activités de recherche visant à réduire la mortalité infantile due à la Ttuberculose en évaluant des approches diagnostiques novatrices de la tuberculose et efficaces en termes de coûts dans des pays à revenus limités sur deux axes principaux : la décentralisation du diagnostic de la tuberculose et l’amélioration d diagnostic chez les enfants vulnérables (infectés par le VIH, sévèrement malnuris ou admis avec pneumonie sévère)
        • Financeur : UNITAID, Initiative
        • Partenaires : Université de Bordeaux, SOLTHIS, Institut Pasteur Cambodge, Fondation Chantal Biya, Institut National de la Santé du Mozambique, Programme PAC-CI Cote d’Ivoire, Université de Lusaka, Zambie ; MUJHU Ouganda ; Université de Sheffield
        • Année début/fin : 2017-2022
        • Contact : maryline.bonnet@ird.fr
        • Site web: https://www.tb-speed.com/fr/
MTN - Projet AREA-One

AREA-One : Antibiotic Resistance of Enterobacterales in rural community setting in Central Africa: a One Health approach

        • Porteur : Cédric Chesnais
        • Pays : Cameroun
        • Objectif principal : Evaluer l’importance de l’antibiorésistance vis-à-vis des entérobactéries et ses éventuels liens entre l’environnement, les animaux, et les Hommes ; en distinguant trois niveau de pression sélexctive (urbain/hospitalier, semi-rural, et rural)
        • Financeur : JEAI-IRD
        • Partenaires : CRFilMT – Département des Sciences Biologiques, Faculté des Sciences, Université de Bamenda (UBa) – School of Veterinary Sciences and Medicine of University of Ngaoundéré (UN) – SMIT CHU Montpellier
        • Année début/fin : 2022-2024
        • Contact : cedric.chesnais@ird.fr
MTN - Projet LoaGen

Projet LoaGen : Comprendre la dynamique de population du ver parasite Loa loa grâce à la génétique des populations

        • Porteur : Sébastien Pion
        • Pays : France, Cameroun, République du Congo
        • Objectif principal : Documenter la variabilité génétique du parasite Loa loa
        • Financeur : ANR
        • Partenaires : Ministère de la santé du Congo, CRFilMT au Cameroun
        • Année début/fin : 2021-2024
        • Contact : sebastien.pion@ird.fr
MTN - Projet EOLoa

EOLoa : Evaluation de la sécurité et efficacité de la moxidectine sur la loase

        • Porteur : Cédric Chesnais
        • Pays : Cameroun
        • Objectif principal : Evaluer la tolérance d’une faible dose de moxidectine sur de faibles densités de microfilarémie à Loa loa. Vérifier l’inocuité de la molécule en vue du remplacement de l’ivermectine par la moxidectine dans le cadre des campagnes de traitement contre l’onchocercose
        • Financeur : ANR
        • Partenaires : Centre de Recherche sur les Filarioses et autres Maladies Tropicales (CRFilMT) – CHU Yaoundé (Service d’hématologie)
        • Année début/fin : 2018-2023
        • Contact : cedric.chesnais@ird.fr

EOLoa : Evaluation de la sécurité et efficacité du lévamisole sur la loase

        • Porteur : Cédric Chesnais
        • Pays : République du Congo
        • Objectif principal : Evaluer l’efficacité d’une dose unique de lévamisole sur la microfilarémie à Loa loa comme possible prétraitement de masse dans le cadre des programmes de lutte contre l’onchocercose
        • Financeur : ANR
        • Partenaires : Programme National de Lutte contre l’Onchocercose (Ministère de la Population et de la Santé de la République du Congo) – Fondation Congolaise pour la Recherche Médicale (FCRM, Brazzaville)
        • Année début/fin : 2018-2023
        • Contact : cedric.chesnais@ird.fr

EOLoa : Evaluation diagnostic du patch à base de diéthylcarbamazine pour l’onchocercose

        • Porteur : Cédric Chesnais
        • Pays : République du Congo
        • Objectif principal : Evaluer si un simple patch peut remplacer la biopsie cutanée pour dépister la présence de microfilaires intradermiques à Onchocerca volvulus; outil qui pourra alors être utilisé par les programmes nationaux por évaluer l’impact des campagnes de traitement contre l’onchocercose
        • Financeur : ANR
        • Partenaires : Programme National de Lutte contre l’Onchocercose (Ministère de la Population et de la Santé de la République du Congo) – Fondation Congolaise pour la Recherche Médicale (FCRM, Brazzaville)
        • Année début/fin : 2018-2023
        • Contact : cedric.chesnais@ird.fr
MTN - Projet STOP FiLAR

STOP FiLAR : Seeking Therapeutic Options to Prevent Filariasis infections and post-Ivermectin Loa-related Adverse Reactions

        • Porteur : Jérémy Campillo
        • Pays : Cameroun/Congo
        • Objectif principal : Recherche d’options thérapeutiques pour prévenir les infections filariennes et les effets indésirables liés à la loase après l’ivermectine
        • Financeur : ANR
        • Partenaires : Ministère de la santé du Congo (PNLO) ; Centre de Recherche sur les Filarioses et les Maladies Infectieuses (CRFilMT)
        • Année début/fin : 2022-2025
        • Contact : jeremy.campillo@ird.fr

Collaborations et partenariats

A venir…

Membres de l’équipe

L’équipe 2 est coordonnée par Christian Laurent.

Elle est structurée en 3 groupes thématiques (qui travaillent en interaction) :

  • VIH et autres infections virales (Alain Makinson)
  • Tuberculose et autres infections bactériennes (Maryline Bonnet et Vincent Le Moing)
  • Maladies Tropicales Négligées (Michel Boussinesq)

Ces groupes sont appuyés dans leurs travaux par une plateforme : méthodologie, biostatistiques, gestion de données.

VIH et autres infections virales

BOUHNIK Célia
CAMES Cécile

CAMES Cécile

Poste : IRHC

Mail : cecile.cames@ird.fr

Tél : +221778402828

Voir la fiche membre
DELAPORTE Eric

DELAPORTE Eric

Poste : PU-PH Directeur d'Unité

Mail : eric.delaporte@ird.fr

Tél : 04 67 41 62 97

Voir la fiche membre
ETARD Jean-François

ETARD Jean-François

Poste : DR émérite

Mail : jean-francois.etard@ird.fr

Tél : +33 6 75 80 57 50

Voir la fiche membre
GARE Mathilde
KAAN Charlotte
LAURENT Christian

LAURENT Christian

Poste : DR2 Responsable d'équipe

Mail : christian.laurent@ird.fr

Tél : 04 67 41 61 50

Voir la fiche membre
MAKINSON Alain

MAKINSON Alain

Poste : MCU-PH

Mail : a-makinson@chu-montpellier.fr

Tél : 04 67 33 95 10 (CHU) et 04 67 75 97 90 (Clinique)

Voir la fiche membre
REYNES Jacques

REYNES Jacques

Poste : PU-PH

Mail : j-reynes@chu-montpellier.fr

Tél : 04 67 33 67 33 (secrétariat)

Voir la fiche membre
SILVESTRE Charlotte

Plateforme méthodologie, biostatistiques et gestion de données