Vous êtes ici : Accueil / Equipes / Equipe 3 : Recherche clinique sur le VIH / Les thèmes de recherches / VIH : Evaluation de nouvelles molécules ou stratégies antirétrovirales

Infos pratiques

Organigramme
Contacts
  • Directeur :

        Pr Eric DELAPORTE

  • Directeur Adjoint :

        Bernard TAVERNE

Accès à la Délégation Régionale IRD-Occitanie (Montpellier)

VIH : Evaluation de nouvelles molécules ou stratégies antirétrovirales

L’implication dans l’évaluation des traitements antirétroviraux est une priorité continue et ancienne de l’équipe compte tenu de ses liens étroits avec l’industrie. Contribuent spécifiquement à cette activité, un médecin d’études cliniques (MEC ANRS), un praticien hospitalier contractuel recherche  et deux techniciennes d’études cliniques (TEC COREVIH). Plus de 1 500 patients sont pris en charge dans notre centre.

Dans les 5 dernières années, nous avons participé à la quasi-totalité des essais de stratégie et cohortes promus par l’ANRS : 11 essais ANRS d’antirétroviraux, 2 essais ANRS anti-VHC, 3 essais vaccinaux (VHB, grippe H1N1), 5 cohortes. Nous avons été retenu par des promoteurs industriels  pour 18 essais internationaux de phase II b ou III impliquant des nouvelles molécules (maraviroc,vicriviroc, raltégravir, dolutégravir, elvitégravir, névirapine LP, TMC278-rilpivirine, GSK2248761, MK1439-doravirine, anti-VHC : TMC435-siméprevir, BMS-790052) dont nous (JR) avons assuré la coordination nationale pour 7 d’entre eux. Nous souhaitons pleinement nous impliqués pour la décennie en cours dans :

  • les nouveaux antirétroviraux en particulier les molécules administrables de façon espacée (toutes les 4, 8 ou 12 semaines) (GSK 744 LAP, TMC 278 LA, …) et les antirétroviraux à mode d’action nouveau (par ex par intervention sur l’épissage : ABX 464)
  • les nouvelles combinaisons en bithérapie (ex : essai ANRS ETRAL) et la personnalisation de la thérapie
  • les approches immunothérapiques (essai  vaccinal en cours)
  • les stratégies dans les pays du Sud avec l’équipe de recherche opérationnelle