Vous êtes ici : Accueil / Equipes / Equipe 3 : Recherche clinique sur le VIH / Les thèmes de recherches / VIH : Déficit immunitaire, réplication et activation

Infos pratiques

Organigramme

Contacts
  • Directeur :

        Pr Eric DELAPORTE

  • Directeur Adjoint :

        Bernard TAVERNE

Accès à la Délégation Régionale IRD-Occitanie (Montpellier)

VIH : Déficit immunitaire, réplication et activation

Notre équipe est partenaire de ce projet dirigé par P. Corbeau et C. Psomas à l’IGF.

Grâce aux combinaisons antirétrovirales actuelles, il est maintenant possible d’obtenir une réduction drastique de la réplication virale objectivée par une charge virale (ARN VIH plasmatique) en dessous du seuil de détection chez plus de 95% des patients observants. Cependant, malgré ce « succès » virologique nous sommes confrontés pour un pourcentage non négligeable de patients traités à une restauration immune incomplète et/ou à la persistance d’une activation immunitaire délétère.

Pour l‘évaluation des causes et des conséquences de l’activation immunitaire persistante sous traitement antirétroviral efficace nous avons conduit un projet bi-centrique. Ce projet ACTIVIH (contrat sur financement public AOI Montpellier-Nîmes 2013) porte sur l’évaluation, chez 120 patients efficacement traités des causes (infection de novo persistante, translocation microbienne, coinfection, lymphopénie, immunosénescence, déficit en Treg), des formes (TCD4+, T CD8+, B, NK, monocytaire, polynucléaire, endothéliale, plaquettaire, inflammatoire), ainsi que de certains conséquences morbides (déficit immunitaire, atteinte hépatique, syndrome métabolique, ostéoporose, atteinte rénale) de l’activation immunitaire. Les inclusions ont eu lieu d’avril à septembre 2014.