Vous êtes ici : Accueil / Equipes et axes de recherche / Equipe 5

Infos pratiques

Organigramme
Contacts
  • Directeur :

        Pr Eric DELAPORTE

  • Directeur Adjoint :

        Bernard TAVERNE

Accès à la Délégation Régionale IRD-Occitanie (Montpellier)

Maladies Tropicales Négligées

Historique

La thématique des « Maladies Tropicales Négligées » (MTN) a été intégrée au sein de l'UMR 145 en janvier 2009, suite à l'arrivée de chercheurs issus de l'UR 024 EPIPREV (dissoute fin 2008). Si depuis le début, les MTN constituaient un groupe au sein de l'équipe 2 "Recherche opérationnelle sur le VIH et Maladies Infectieuses", une évolution interne de l'organigramme a vu la création d'une équipe 5 dédiée.
Les recherches de l'équipe portent sur des stratégies de traitement alternatives, le poids des filarioses en termes de morbidité et de mortalité et sur l'épidémiologie des filarioses.

Faits marquants

Les recherches sur la filariose ont apporté des résultats majeurs avec en particulier la première démonstration que la filariose lymphatique (FL) peut être éliminée par des traitements de masse semestriels par albendazole seul. Cette stratégie est maintenant recommandée par l’OMS dans les zones où la FL est coendémique avec la loase et où l’association classique ivermectine+albendazole ne peut être utilisée du fait du risque d’encéphalopathie post-ivermectine (projet DOLF, 2014-2019 ; Lancet Infect Dis 2017). De plus, le groupe a démontré, pour la première fois, l’efficacité et l’applicabilité d’un outil de quantification rapide de la microfilarémie à Loa Loa (le LoaScope) permettant d’identifier les sujets à risque de développer une encéphalopathie post-ivermectine (N Engl J Med 2017). Pour la première fois également, le groupe a démontré qu’une surmortalité était associée à une forte microfilarémie à Loa Loa (Lancet Infect Dis 2017). Enfin, toujours pour la première fois, il a été démontré qu’une forte densité microfilarienne à Onchocerca volvulus pendant l’enfance est associée au risque de développer une épilepsie (Lancet Infect Dis 2018).

Localisation

L'implantation principale de l'équipe 5 est le centre IRD de Montpellier. Dans le cadre des travaux qu'elle mène, l'équipe intervient principalement au Cameroun, en République du Congo et en République Démocratique du Congo.

Axes de recherche

Le grand thème de recherche de l’équipe 5 est celui des Filarioses au travers de :

  1. L'onchocercose,
  2. Les filarioses lymphatiques,
  3. La loase (filariose à Loa Loa ).

Structuration

L’équipe 5 est coordonnée par M. Boussinesq.